loader image

Le cycle du cheveu

Explications des différentes phases

La phase de croissance

Phase anagène

Pendant la phase anagène, le cheveu pousse. Cette phase a une durée comprise entre 2 et 5 ans. Les cellules du bulbe pilaire, stimulées par la papille dermique, se constituent et fabriquent la fibre capillaire, qui comprend notamment la kératine. Lorsque la calvitie s’installe, la phase anagène se raccourcit progressivement. 

La phase de cessation d'activité

Phase catagène

Appelée aussi phase d’involution, elle dure en moyenne 3 semaines, pendant laquelle le follicule pileux cesse son activité et se rétracte.

 

 

La phase d'élimination

Phase télogène

Il s’agit de la phase de chute des cheveux arrivés à maturité et qui entrent dans une période de repos. Après 3 mois, ils tombent. Cette phase tend à se prolonger lorsque l’alopécie androgénétique se met en place.

Elle laisse place à une nouvelle phase anagène, les follicules pileux produisent de nouveaux cheveux pour remplacer ceux qui sont tombés.

Pourquoi perd-on ses cheveux ?

Les causes principales de la perte de cheveux

Une chevelure comporte entre 100 000 et 150 000 cheveux. Chaque individu perd en moyenne 100 cheveux par jour. La chute physiologique des cheveux s’explique en partie par la saisonnalité : au début du printemps et de l’automne, les cheveux peuvent naturellement tomber, puis repoussent normalement par la suite. L’origine de la chute de cheveux, ou de l’alopécie est multiple avec des causes souvent intriquées.

01

L'hérédité

02

Les micro-inflammations

03

Le stress intense

04

La ménopause, les grossesses

05

Les traitements médicamenteux

06

L'alimentation

La calvitie en France

Répartition de la calvitie dans la population française

Qui est touché ?

Environ 10 millions d'hommes

Environ 2 millions de femmes

A quel âge ?

Chez les hommes, par tranches d'âge
30 ans
30%
40 ans
40%
50 ans
50%
Plus de 70 ans
80%

Les phases de la calvitie

Classification de Nordwood Hamilton

L’échelle Norwood Hamilton est une méthode utilisée pour déterminer le stade de la calvitie masculine. En générale, c’est aussi la norme acceptée pour définir la perte de cheveux. En fonction du stade constaté associé à l’analyse des paramètres cliniques, biologiques ainsi que des caractéristiques de votre cheveux, un traitement adapté vous sera proposé.